Jeannette et le crocodile, Séverine Chevalier,2022

Jeannette et le crocodile de Séverine Chevalier publié par La Manufacture De Livres

[ très jolis titre et couverture ]
Roman choral ancré dans le réel d’une petite fille qui prépare son sac à dos pour partir en voyage avec sa maman voir Eléonore la mère crocodile, comme un rêve de sortie du quotidien morne. La mère est soûle de la veille. La promesse sera-t-elle tenue ?

Poésie du réel et beauté de l’écriture au service de thèmes intimes des adultes (maladie mentale, famille, abandon, alcoolisme). Jeannette, c’est la lumière qui fait tenir son monde.
——
« Jeannette attend en bas. Elle pose le sac à dos devant la porte
pour ne pas l’oublier. Elle va chercher dans la cuisine le cabas
pour le voyage. Dedans il y a des chips, celles qu’elle préfère, au
vinaigre, bien salées, du Fanta orange, du pain de mie en carrés.
des boîtes de pâté emballées dans du plastique, une plaquette
de chocolat au lait, du café soluble, un cake aux fruits et des
bougies torsadées qui ont déjà servi, entourées d’un élastique.
Elle sourit à la pensée qu’elle confectionnera elle-même les
sandwichs, avec son couteau. Elle pose la nourriture à côté du
sac, à l’entrée, s’arrête un instant pour réfléchir, puis retourne
dans la cuisine prendre dans le frigo presque vide le bocal de
cornichons, en extirper huit maigrichons qu’elle empaquette
dans du papier alu. Elle les ajoute aux chips.
Elle est habillée, mains, dents et visage lavés. Elle a rabattu
la couette sur son lit, est montée sur une chaise pour replacer
le cochon en haut de l’armoire
Elle se tient prête. » p.20

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.